Les puces sont des insectes que personne n’a envie de voir sur son animal de compagnie. Ce sont de petites bestioles de couleur brune. Bien qu’elles ne volent pas, ces étranges créatures peuvent sauter assez haut (jusqu’à 30 fois leur longueur). Qu’un chat sorte ou qu’il reste à l’intérieur, il est susceptible d’attraper des puces. Quels dangers représentent donc les puces pour chat ?

Les puces pour chat entrainent des réactions allergiques

Les chats développent souvent des réactions allergiques suite aux piqures de puce comme les hommes peuvent en développer face aux piqures de moustique. Les puces laissent en effet de la salive qui déclenche la réaction. L’animal commence alors à se mordiller et se gratter au point de provoquer des lésions sur la peau à force de s’arracher les poils.

Les blessures issues de ces lésions peuvent s’infecter rapidement. Cette réaction allergique développée par le chat est appelée la DAPP (Dermatite par Allergie aux Piqures de Puces). Il faut donc penser à soulager l’animal en éliminant aux plus vites ces puces. La DAPP se traduit par la perte de poil au niveau des flancs, sous le ventre ou sur la coupe.

Il peut aussi arriver que l’animal développe des ulcères de la lèvre supérieure ou encore des boutons rouges sur le crâne. Le chat peut aussi être sujet à des démangeaisons pendant plusieurs semaines suite à une seule piqure de puces. Parfois, les rougeurs et les démangeaisons peuvent persister sur plusieurs semaines. Dans ce genre de cas, il est recommandé de consulter un vétérinaire.

L’ingestion des puces entraine des troubles digestifs

Pendant leur toilette, les chats peuvent avaler des puces en se léchant. Ce n’est généralement pas bon signe. Certaines puces sont en effet porteuses d’un ver plat appelé larves de Dipylidium. Ce dernier se développera alors dans l’organisme de votre animal. Encore appelée ténia, sa présence entraine en des irritations, surtout au niveau de l’anus. L’animal devra alors être traité au vermifuge.

Le chat peut aussi avoir en lui d’autres vers comme les échinocoques. Si ces vers sont transmis à l’homme, il y a de quoi s’affoler. Le ténia entraine de nombreux troubles digestifs aussi bien pour le chat que pour l’homme. Si vous remarquez des boutons en formes de grains de riz autour de l’anus de l’animal, cela veut dire qu’il a ingéré des puces. Il est important de faire attention à ces petits détails pour ne pas vous retrouver avec des vers intestinaux.

Les puces pour chats peuvent causer une infection bactérienne

Les puces transportent des microbes qui peuvent être transmis à l’animal après une piqure. C’est le cas des bactéries comme Mycoplasma haemominutum et Mycoplasma haemofelis. En se fixant sur les globules rouges, ces microbes provoquent leur destruction. Il en résulte une maladie appelée anémie infectieuse féline ou hémobartonellose féline.

Selon le type de bactéries présent dans l’organisme de votre chat, l’anémie infectieuse féline peut être bénigne ou maligne. Les symptômes sont la fatigue, la perte d’appétit ou encore la fièvre. Il y a également la bartonellose ou la maladie de la griffe du chat qui eut être causée par la bactérie Bartonella henselae. Elle est sans danger pour l’animal, mais peut l’être pour l’homme.

Elle se transmet à ce dernier par griffure. Face à ces maladies, il est important d’appliquer un traitement préventif régulier contre les puces de chat. Cela évite par la même occasion la réinfestation de la maison. Vous protéger non seulement votre chat, mais aussi tous les occupants contre les infections bactériennes.

Les puces : un problème pour le chat et toute la maison

Les puces ont une facilité à se faufiler dans les poils de votre chat où elles vivent cachées un bon moment en se nourrissant du sang. Une fois qu’elles ont fini de se nourrir, ces bestioles laissent sur le pelage de l’animal de petites crottes noirâtres en forme de virgule. Les puces femelles pondent généralement leur œuf dans des endroits fréquentés par les animaux (coussins, moquette, parquet, etc.).

Une fois que les œufs éclosent, les larves de puces se réfugient à l’ombre dans des endroits sombres et humides. Ainsi, lorsque vous découvrez quelques puces sur le pelage de votre chat, cela signifie qu’il y en a une grande majorité qui est cachée. Les puces ont la capacité de se reproduire rapidement.

En à peine 3 semaines, une maison peut en être remplie et nécessitera une désinfestation complète. L’infestation des puces constitue un problème à ne pas prendre à la légère. Ces bestioles sont un danger non seulement pour le chat, mais également pour l’homme. Il faut préciser que ce n’est pas forcément une question d’hygiène. D’autres circonstances peuvent en être à l’origine.