Les puces sont à l'origine de nombreuses maladies dont souffrent les chats. Il faut admettre que leur seule présence sur le chat le met mal à l'aise. Aussi, les piqûres de puces provoquent des démangeaisons chez l'animal. De plus, elles peuvent provoquer des réactions allergiques chez votre chat. Les puces transmettent au félin, des parasites qui peuvent être à l'origine de divers maux. Quelles maladies les puces peuvent-elles transmettre aux chats ?

Comment se développent les puces sur les chats ?

La prolifération des puces se fait plus rapidement dans un milieu humide et dans une température ambiante. Comme elles se nourrissent de sang, elles n'hésitent pas à attaquer un hôte pour survivre. Après s'être nourries, elles laissent des excréments sur les poils de votre animal. Le lendemain, ils produisent des œufs, qui tombent généralement avec les mouvements du chat. Ainsi, de nombreux petits œufs se trouvent dans les endroits où vit votre chat. En une journée, les puces peuvent pondre 50 œufs qui vont éclore en trois semaines maximum. Les puces adultes sont capables de pondre jusqu'à 1 000 œufs.

Avec cette multiplication, votre maison aussi risque d’être envahie, ce qui n’est pas sans dangers, ni pour vous, ni pour votre chat.

Mode de contamination des puces

En général, ce sont les puces qui sont aux alentours de votre chat qui sautent dans ses poils et le piquent. Un animal infecté peut également le transmettre à un autre pendant les premiers jours de l'infestation. Les animaux aiment jouer entre eux et il est plus facile pour eux d'échanger des puces. Votre animal peut également attraper des puces s'il reste en contact avec des crottes de puces.

Quelles maladies les puces transmettent-elles à votre chat ?

Après la contamination, les chats vivent un véritable calvaire. Ils se grattent et se mordent. En se grattant leurs poils tombent, ce qui provoque des plaies qui s'infectent par la suite. Ce n'est pas tout ! Les puces transmettent des maladies à votre chat.

Les ténias

Lorsque votre chat se gratte, il avale les puces qui se trouvent dans ses poils. Alors, Il s'infecte. En effet, les puces, surtout celles qui sont parasitées, contiennent des larves de ténias. Une fois présentes dans l'organisme de votre petit félin, les larves se développent et atteignent l'âge adulte après environ 3 semaines. Le chat peut les excréter dans ses excréments.

Les symptômes peuvent également être physiques. Votre chat aura une fourrure fade, il vomira souvent, ce qui entraînera la sortie du ver dans ses vomissures. De plus, votre chat aura des démangeaisons anales.

En plus de cela, les œufs libérés par votre chat peuvent infecter les puces qui, à leur tour, infecteront votre chat du Dipylidium. Si le chat est fortement infecté, il développera des diarrhées.

Bartonellose ou maladie des griffes du chat

Cette maladie est causée par des microbes appelés Bartonella. La bartonellose attaque les globules rouges des chats. Cette maladie est bien sûr causée par les puces. Elle est transmise au chat par les piqûres de puces.

Après avoir été infecté, le chat affecté développera des boutons. La zone mordue sera enflée et rouge. Votre chat aura de la fièvre et perdra l'appétit. La stomatite, l’uvéite et la fatigue sont quelques-uns des symptômes de la bartenellose.

La teigne chez le chat

La teigne attaque la peau, les griffes et les poils de votre chat lorsqu'il est en contact des puces. La teigne crée des lésions sur des zones qui muent au fil du temps. Elle crée des plaques qui démangent et votre chat est toujours en train de se gratter. La teigne est très contagieuse et se transmet de l'animal à l'homme. En effet, votre animal peut vous transmettre cette maladie. Le microbe qui provoque la teigne chez le chat provient des piqûres de puces. Même chez l'homme, la teigne provoque des démangeaisons presque insupportables.

La panleucopénie féline chez le chat

Cette maladie infectieuse est causée par le Parvovirus. Elle infecte votre chat lorsqu'il avale des puces infectées. Un chat atteint de cette maladie perd l'appétit et se sent très faible. Votre animal aura de la diarrhée, vomira et sera donc déshydraté. Dans la plupart des cas, le risque de décès est élevé. Heureusement, il existe un vaccin contre la panleucopénie féline. Vous pouvez la prévenir en faisant vacciner votre animal.

Quelques conseils pour prévenir les puces chez votre chat

Il est possible d'éviter que votre chat ne soit infesté par les puces. Vous pouvez opter pour un traitement à base de comprimés. Il est conseillé de répéter le traitement tous les mois. Vous pouvez également utiliser des pipettes que vous appliquerez sur la peau de votre animal. Les sprays ou vaporisateurs sont également une option. L'efficacité dure au maximum 90 jours. Il est déconseillé de laver votre animal pendant les deux premiers jours d'application des solutions. Les colliers antipuces peuvent également être utiles.

Les puces se multiplient constamment, n'oubliez donc pas de nettoyer régulièrement le milieu de vie de votre animal. Les insecticides peuvent aider à éloigner les puces de l'environnement du chat. Surtout, consultez votre vétérinaire. Il est bien placé pour vous donner plus de recommandations sur la façon de protéger votre petit félin des puces.