Les puces sont de petits insectes qui se développent sur la plupart des animaux comme les chats. Lorsqu’ils infectent ces derniers, ces insectes se nourrissent du sang de leur hôte tout en se multipliant. Ils ne font pas que se proliférer sur leur hôte, mais aussi dans tout son entourage. Comment se développent ces insectes ? Où se cachent-ils et comment parviennent-ils à assiéger le corps du chat ? Retrouvez ici toutes les réponses à ces questions ainsi que quelques moyens de lutte contre ce parasite.

D’où viennent les puces qui contaminent le chat ?

Les puces, comme tous les insectes, sont issues des larves et des œufs. Les endroits humides où règne une certaine insalubrité sont les zones propices à leur développement. Après l’éclosion des œufs, les larves se développent et grandissent. Ces dernières prennent le temps de bien coloniser leur environnement avant de s’installer sur le chat.

Vous vous posez certainement la question suivante : d’où viennent alors ces œufs ? Ces œufs sont partout et peuvent atterrir dans votre maison de diverses manières. Ils peuvent par exemple se coller à la semelle de vos chaussures. Ils peuvent aussi être transportés chez vous par des oiseaux infectés. Si vous avez l’habitude de caresser les animaux, vos chances de tomber sur un animal infesté sont grandes.

Ainsi, ces puces et leurs œufs s’agripperont sur vos mains ou vêtements, pour ensuite trouver refuge partout chez vous et sur votre chat lorsque vous le caressez à son tour. Si de plus, votre animal de compagnie a l’habitude de sortir, il aura encore plus de risque d’être infesté, car il serait en contact avec d’autres animaux porteurs de ces parasites.

La méthode de détection des puces sur le chat

Il est très compliqué de savoir si votre chat est infesté par des puces seulement par une simple observation. En effet, l’animal infesté ne développe aucun symptôme apparent. Le voir se gratter le corps pourrait vous mettre sur la piste. Cependant, le chat s’habituant à son hôte ne va pas forcément se gratter plus que d’habitude. L’unique façon d’être sûr que votre chat porte sur lui des puces est de peigner son pelage avec une brosse assez fine pour bien s’infiltrer dans les poils de votre animal.

Cette méthode permet de bien voir les puces ainsi que les larves qui se fixent facilement sur le peigne. Il est aussi possible de voir les excréments généralement noirs de ces insectes hématophages. Ils se logent aussi en nombre considérable dans les oreilles, sur la tête et les paupières du chat. Il ne faut donc pas oublier de vérifier aussi ces endroits. Une fois que les puces sont détectées par cette méthode, il devient urgent de les éliminer.

Quelques traitements pour débarrasser votre chat de ses puces

La toute première méthode est de prélever les puces du corps de votre chat puis de les brûler. Cette méthode très fastidieuse ne vous garantit pas que votre chat est totalement débarrassé de ses puces. Pour donc avoir plus de chance d’éliminer naturellement ces parasites, mélangez de la terre de diatomée à du bicarbonate, puis appliquez cette poudre sur le pelage de votre chat.

Ce faisant, il faut veiller à ce que le produit atteigne la racine des poils. Le mélange a pour effet d’éliminer toutes les puces en les asséchant. Il faut cependant éviter que le produit entre en contact avec vos yeux, ainsi qu’avec ceux de votre animal. Laissez ce mélange agir pendant quelques jours. Il faudra ensuite laver le chat avec une solution liquide insecticide à base d’huile de neem.

Après ce traitement, l’animal est débarrassé de ses puces. Néanmoins, ce n’est pas suffisant. Il est aussi important de désinfecter toute la maison afin d’anéantir tout risque d’infestation de votre chat. Une manière toute naturelle de le faire est de préparer un mélange d’huile de lavande, de vinaigre et d’eau qui servent de diluant. Mettre environ 15 gouttes du mélange dans un litre d’eau, puis répandre le tout au sol, dans tous les coins de la maison. Ceci est très efficace contre les puces, mais vous ne devez pas hésiter à prendre des mesures préventives.

Le secret pour prévenir la prolifération des puces

Il est toujours mieux d’éviter l’apparition des puces dans votre maison. Pour cela, il faut traiter votre appartement au moins une fois tous les quatre mois. Traitez notamment les endroits que votre chat fréquente beaucoup, à savoir les lits et les canapés par exemple. Les produits disponibles pour ce traitement préventif sont nombreux.

Il faut ici mettre en exergue la poudre au pyrèthre végétal, très efficace contre les puces. Prenez le soin de répandre cette poudre partout dans votre maison et sur tous vos meubles et linges. En clair, visez tout endroit susceptible d’abriter des insectes. Enfin, ayez l’habitude de laver vos linges à au moins 60 °C, température que les puces ne supportent pas.

Somme toute, les puces qui infestent votre chat se retrouvent un peu partout. Quelle que soit leur origine, vous avez la possibilité de vous en débarrasser efficacement.