Les victimes habituelles des puces sont nos animaux de compagnies. Amoureux de l’extérieur, les chats n’y font pas exception. En réalité, les œufs de puces peuvent se glisser chez vous par le biais des semelles de vos chaussures ou par les roues de votre bicyclette. Outre la méthode préventive, il s’avère donc important de connaître la méthode curative pour soulager vos chats en cas d’infection.

Le traitement au diméticone

Très efficace, le traitement au dimeticone est un bon moyen pour débarrasser votre chat de ces compagnons indésirables. Pour commencer, pulvérisez le diméticone sur tout le pelage du chat, et ce, tout en relevant les poils grâce à des caresses à rebrousse-poil. N’hésitez pas à étaler le produit partout et à le caresser dans tous les sens.

L’objectif est que le produit agisse en profondeur au niveau de la sous-couche des poils. Bien évidemment, votre chat va se montrer rébarbatif au traitement. Il est donc recommandé de solliciter de l’aide pour maintenir votre chat.

Par ailleurs, il faudra faire preuve d’une grande vigilance pendant le processus. En effet, les puces ont tendance à fuir vers les extrémités du corps de votre chat. Aussi, que ce soit la queue, le museau ou le bout des pattes, tout doit y passer. Il faudra toutefois veiller à ne pas lui en mettre dans l’œil.

Vous y parviendrez en lui fermant les yeux lors de la pulvérisation du produit sur sa tête. Si cela arrive, ne vous inquiétez pas. Toutefois, cela n’en reste pas moins désagréable et douloureux. Il faudra donc être très prudent.

Il faut laisser ensuite le produit agir pendant une heure au moins. Le problème est que certains chats retirent le dimeticone en se léchant. Il est donc important d’occuper son chat assez longtemps pour maintenir le traitement. Une fois le délai passé, songez à shampouiner méticuleusement votre chat, rincez-le et séchez-le avec une grande serviette. Cette dernière devra être bien propre et exempte de puces.

Faire usage d’outils adéquats

Pour se débarrasser à 100 % des puces de la peau de votre chat, il faut utiliser des outils spécifiques.

Utiliser le peigne anti puce

Le peigne anti puce a la particularité d’avoir des dents disposées de façon peu conventionnelle. Elles sont en effet très proches les unes des autres. Cette disposition lui permet d’accrocher et de retirer un maximum de puces, crottes et lentes de la peau de votre animal. Vous pouvez retrouver cet outil dans la plupart des animaleries.

Il est aussi possible de substituer le peigne anti puces par un peigne anti-poux. Utiliser exclusivement un peigne pour débarrasser votre chat des puces n’est pas conseillé. En effet, cet accessoire ne s’utilise qu’en combinaison avec un autre traitement. Ceci se fait généralement à la fin, pour retirer efficacement les dernières puces.

Utiliser un shampoing sec anti puce

Un shampoing sec s’utilise globalement comme les shampoings classiques. La seule différence est qu’il ne nécessite pas de mouiller au préalable les poils de votre chat. C’est ce qui en fait un shampoing très pratique considérant l’aversion de ces derniers pour l’eau.

Ce type de shampoings est disponible sous forme de spray et est accessible un peu partout. En effet, il est également possible d’en acheter dans les animaleries. Pour son utilisation, vaporisez le produit sur le chat en le frottant pour l’étaler sur tout le corps. Veillez à éviter le visage. Finissez la procédure avec un peigne anti puce pour une efficacité optimale.

Utiliser la pipette anti puce

C’est incontestablement la méthode la plus utilisée pour traiter les chats. Il existe deux types de pipettes : la pipette préventive et la pipette active. En faire usage est assez simple. En effet, il suffit de la vider entièrement entre les omoplates du chat.

Une infime quantité de poison sera dès lors introduite dans son sang. Étant donné que les puces se nourrissent de ce dernier, elles finissent empoisonnées. C’est donc une méthode extrêmement pratique. Toutefois, il n’est pas recommandé d’utiliser les pipettes actives de façon régulière.

Bien qu’en infime quantité, cela reste du poison. Aussi, utiliser de façon régulière et fréquente des pipettes actives empoisonnerait son sang. La fréquence d’utilisation maximale doit donc être d’une pipette active par mois. Après l’administration de ce traitement, vous devez utiliser un peigne anti puce. Notez qu’il faut changer de façon régulière de marque de pipette. En effet, utiliser la même marque plus de deux fois permettra aux anticorps de votre chat de s’habituer au poison des pipettes, les rendant inefficaces.

Utiliser le shampoing anti-puce

N’utilisez ce produit qu’en cas d’extrême nécessité. Tout comme le shampoing sec anti puce, il s’utilise comme un shampoing classique. Contrairement à sa version sèche, il s’utilise préalablement avec de l’eau. Il est conseillé de s’y mettre à deux, car votre animal est susceptible de ne pas apprécier le traitement. Pour ce faire, frottez énergiquement tout le corps du chat à l’aide d’un rebrousse-poil. Laissez le produit agir pendant 5 minutes. Ensuite, séchez votre chat après l’avoir rincé. Donnez enfin un coup de peigne anti puces et le tour est joué.